Toute petite, déjà,

je laissais mon esprit vagabonder et partir.

La tête en l'air, un peu sur la lune,

pas trop sur Terre,

j'étais souvent en train de rêver la vie,

rêver ma vie.

J'avais la fervente conviction que chaque être vivant était bon et avait le droit de vivre comme il lui semblait, loin des diktats de la société .

Je pouvais sentir la magie du coeur et de l'amour opérer.

J'avais beau croire que le monde n'est pas fait que de ce que l'on voit avec les yeux, je grandissais et j'avais beau tenter de bouger mon nez comme Samantha, je ne voyais rien qui changeait. Je constatais surtout que la colère et le désamour, les "il faut", "c'est ainsi", "on n'a pas le choix" étaient présents et j'en ressentais une profonde injustice.

IMG_20210529_194819.jpg
20200227_170955_edited.jpg

A 16 ans, je fais LA rencontre qui bouleverse ma vie, mon amoureux, celui de toujours et pour toujours.

C'était une évidence pour lui, pour moi, nous avions toujours vécu ensemble et nous nous attendions.

Je sens de nouveau ce lien magique du coeur revivre.

Tout de suite, nous rêvons notre avenir différemment de celle de nos amis.

5 enfants, une maison à la campagne, un jardin, des plantes médicinales, des chiens, des poules...

Une vie sans chichi, toute en simplicité, remplie d'amour, de rires, de caresses et de bottes de boue...

IMG_20200704_184344.jpg

Je tente tout de même la fac de psychologie car je veux aider les personnes en mal être. Rapidement la vie étudiante m'étouffe et m'angoisse.

C'est 7 ans après notre rencontre, 4 ans à me demander ce que je fais de ma vie, que je lâche mes études  et que nous décidons de mettre en route notre premier bébé.

Un bébé c'est comme un tsunami, ça renverse toutes les croyances, toutes les certitudes.

Très vite je me rends compte qu'être parent ne s'apprend pas dans un magazine, et je m'arme de courage pour aller à une rencontre de l'Arbre à bébés. Et là je découvre tellement...

Cette chose si simple que je ne connaissais pourtant pas...

le monde dit de l'alternatif, du bio, de la bienveillance éducative...

La vie file et défile, le temps passe et nous dépasse.

Nous avons rêvé notre vie et en nous armant de persévérance, de courage mais surtout d'amour, nous avons créé notre rêve.

Nos enfants ont maintenant de 16 à deux ans.

DSC_5739bw.jpg

crédit photo
@Eric Barberet

rencontres, amitiés...des enfants qui courent et jouent...

nos petites mains encore tellement amoureuses 22 ans plus tard...

1003327_3351748329069_653724541_n.jpg

un peu, beaucoup de quotidien

du banal, de l'ordinaire.

Finalement la vie, la seule,

l'extraordinaire

Avec mon mari et mes enfants

en  maternant; en allaitant;

en rénovant seuls notre maison brionnaise de manière écologique,

en instruisant à domicile pendant plus de 10 ans

et surtout

en enfantant en conscience,

les 3 derniers, seule avec mon amoureux,

dans la puissance incarnée de la femme libre...

j'ai appris plus que je n'aurais pu l'imaginer.

en gérant au jour le jour

en passant du rire, aux larmes, aux rires

merveilleux apprentissage que celui de la permanence de l'impermanence

de l'impossibilité de ne pas lâcher prise

voir la beauté et s'émerveiller de celui qui, de ce qui, une minute plus tôt nous faisait

"sortir de nos gonds"

 nécessité d'être dans le soin à l'autre,

se mettre au service de l'autre en se connectant au coeur,

en se connectant à la lumière qui brille en lui,

à la lumière de son être

amour d'une mère, d'une femme, d'une soeur, d'une fille, d'une amie,

celle qui panse

Reconnexion à l'archaïque et l'archétype de la merveille,

de la mère qui veille.

72325385_10206271829231194_4515416959302
DSC00273.JPG

La colère et la sensation d'injustice, restaient présentes tout de même et assombrissaient ce magnifique tableau.

Puis un jour, quand mon 4ème enfant était tout petit bébé, un mot est arrivé à mes oreilles, à mon clavier plus exactement

Chamanisme

marylène.jpg

crédit photo
Eric Barberet

Je suis alors partie en quête de théorie et des mots sur ce que je sentais  à travers des stages et des formations. Compréhension théorique sur la magie du coeur et de l'émerveillement que je vivais.

J'ai mis du formel sur l'informel des soins que je donnais instinctivement, sans trop y croire.

J'ai enlevé et compris l'essentiel de la colère qui m'habitait, les sensations d'injustices et j'ai appris à revenir toujours plus vite au coeur, à la confiance.

J'ai commencé à sonder mes ombres pour les transmuter, à comprendre mes rêves nocturnes, parfois prémonitoires.

J'ai appris à travailler le rêve actif, la transe chamanique, la connexion au divin, la canalisation à mes guides avec intention de...

Je continue de m'émerveiller un peu plus chaque jour, comme le coeur de la mère qui continue de grandir encore et toujours.

 Je m'amuse parfois à dire que je suis une chamaman,

un peu chamane, un peu maman

je suis une mère qui veille,

je me mets à votre service,

dans l'ouverture du coeur,

pour transmuter avec vous

et vous accompagner dans la réalisation du rêve de votre vie

je viens, materner et bercer un instant, l'enfant en vous qui a besoin d'être vu avec l'oeil de la mère bienveillante, la mère aimante, celle qui croit en tous les possibles, qui voit le beau et qui donne la main, un instant, juste celui qui fait peur, le temps de se lâcher...

je mets en forme ce que mes pensées oniriques (entre le Rêve) me soufflent et je les ancre dans la réalité de la vie (et la Terre), avec

- des soins chamaniques, énergétiques, intuitifs, des guidances

- des talismans à porter ou à suspendre

Je vous propose de venir avec moi, en toute simplicité, échanger sur les passions qui vous font vibrer, sur ce qui vous anime. Venez croire en vos rêves, la magie est bien là, en nous, elle ne demande qu'à être mise en matière, allons, marchons nos rêves ensemble, main dans la main...

 

Marylène,

 mère qui veille,

ourse élementaire.

soin chamanique
tambour.jpeg
DSC_5733bw.jpg

crédit photo
Eric Barberet

IMG_20210529_195231.jpg
IMG_20200801_182000.jpg
20200227_170955.jpg

Et mettre de la couleur dans sa vie